Image
mika-baumeister-maas-mobilite

Quelles spécificités pour le MaaS à la française ?

Par : HUB Institute
25 mars 2020
Temps de lecture : 3 min
Chapo

La démultiplication des modes de mobilité dans nos villes a conduit à l'émergence du MaaS (Mobility as a Service). A partir d'une seule plateforme multimodale, le citoyen aurait accès à l'ensemble des modes de déplacement offert par la Smart City, pour son plus grand confort. Toutefois, de nombreux modèles sont proposés aujourd'hui et s'opposent souvent. Plateforme privée ou publique ? Coconstruite ou non ? Gratuite ou payante ? Quels choix les villes françaises doivent-elles faire ? Quelques pistes sont proposées par la SNCF, le cabinet EY ou encore la ville de Toulouse.

Body

Le MaaS vu par e-voyageurs SNCF : “un choc de simplification”

L’ensemble e-voyageurs SNCF a été créée en octobre 2018 et regroupe OUI.sncf, l’application SNCF, Rail Europe, et l’usine digitale e-voyageurs Technologie. Julien Nicolas, son directeur général adjoint, nous présente la vision de l’entreprise sur le sujet du MaaS (Mobilité as a Service).

Pour faire plus de trains, nous devons faire plus que du train ! C'est pourquoi nous avons rajouté dans notre appli de nouveaux moyens de transport, qui se combinent aux trains : des navettes, du covoiturage…

 

Projet VILAGIL de Toulouse : comment envisager la mobilité de demain ?

Comment associer public et privé sur des projets de grande envergure ? EY et Toulouse Métropole travaillent ensemble sur le cas d'école "VILAGIL". Rencontre croisée entre Stéphane Manoukian, Associé en charge du secteur public local chez EY et Bertrand Serp, Vice-Président en charge du numérique pour Toulouse Métropole.

L'idée d'associer le péri-rural avec l'urbain, c'est aussi permettre cette irrigation des métropoles tout en apportant de la valeur ajoutée aux territoires périphériques, car ces problèmes de mobilité du futur doivent se travailler en amont.

 

Créer une offre de service efficace pour les usagers avec le MaaS

Stéphane Manoukian, Associé en charge du secteur local, et Nicolas Gohel, Directeur en charge de la mobilité, tous les 2 du cabinet EY reviennent sur la définition du MaaS, ses enjeux de déploiement pour les villes et nous présentent l’offre innovante de transport d’Helsinki qui représente un futur possible particulièrement pertinent pour les métropoles françaises.

Nous avons relevé 4 challenges principaux à la conception du MAAS : la gouvernance du système [...], le traitement de ses données [...], l'optimisation du système global préexistant [...], et enfin le défi économique. Combien cela coûte et qui payera à la fin ? C'est une question à laquelle encore personne n'a répondu.

 

Angers Loire Métropole : un projet smart city "à la française" qui fait la part belle aux mobilités

Déjà mentionnée dans notre focus sur les villes "laboratoires" de la Smart City en France, la Métropole d'Angers intègre à son projet de transformation de nombreuses composantes liées à la mobilité et au MAAS. Elle est accompagnée en cela par le groupe d’acteurs, présidé par Engie, et composé de Suez, Vyv et Laposte, qui répondra aux besoins modernes de la communauté d’agglomération comptant plus de 300 000 habitants. Un projet représentant un investissement de 178 millions d’euros que Michel Perrinet, porte-parole d’Angers Loire Métropole Territoire Intelligent nous détaille.