Image
Medallia-Indeed-Adobe-ZEPRESENTERS-Skillsoft-AirFrance-Popwork-Beemyflex-Bloomin

RH : recentrer les systèmes d’information sur l’humain en passant par la digitalisation

Par : Marie Giuliani
2 décembre 2021
Temps de lecture : 13 min
Chapo

Le sujet de la digitalisation des RH est aujourd’hui engagé dans la majorité des entreprises. Si ces dernières ont déjà mis en place de nombreux process numériques pour faciliter le quotidien, l’enjeu principal de cette transformation réside dans la capacité des entreprises à offrir une expérience collaborateur vertueuse et humaine afin d’améliorer les performances de l’organisation. Retour sur le HUBTALK RH dédié à la question.

Body
Gif HUBTALK RH

Tendances 2022 du monde travail : vers l’entreprise apprenante

En préambule de ce HUBTALK, Caroline Loisel, Experte RH & Transformation au HUB Institute, et Emmanuel Vivier, cofondateur du HUB Institute, présentent les tendances qui feront 2022 dans le domaine de l’hybridation RH.

Le futur du travail a été profondément bouleversé ces derniers mois, et ce n’est que le début du mouvement vers des modes de travail agiles et hybrides. 

- Emmanuel Vivier, Co-Founder (HUB Institute)

La crise sanitaire, puis la reprise économique, ont engendré une vaste remise en question du monde du travail, notamment aux États Unis où se succèdent des grèves et des démissions en masse. En effet, beaucoup de travailleurs ont  pris du recul sur leurs conditions de travail pendant cette période et recherchent un environnement de travail plus humain. L’entreprise de demain doit donner plus de sens que celle d’une simple entité économique : engagement planétaire, local, inter-individuel… 

Par ailleurs, de nouvelles façons de travailler ont émergé, et les employés ne veulent plus du 100% au bureau, des modèles de travail hybrides vont donc persister après la pandémie. « 78% des français plébiscitent un modèle hybride, alternant télétravail et phases en présentiel» d’après le Report “ 2022 : vers des modes de travail agiles et hybride ”. Des modèles innovants sont expérimentés tels que la semaine de 4 jours de travail qui a eu un immense succès en Islande ou encore des congés parentaux de 4 mois chez Artefact.

Pour adresser ces enjeux, l’entreprise doit devenir plus apprenante et plus agile, en offrant notamment de la formation à distance, des outils, des applications… Ces nouvelles façons de travailler sont construites autour des 4P : Process (méthodes & outils), Posture (management), Physique (espace de travail) et Personnel (connaissance de soi).

L’enjeu pour les entreprises : savoir créer une culture qui donne aux collaborateurs l’envie d’apprendre. Les compétences et les savoirs vont devoir circuler de manière beaucoup plus fluide.

- Caroline Loisel, Experte RH & Transformation (HUB Institute)

Face à de nouvelles attentes, le recrutement 2.0. met en son  centre le concept de marque employeur, et utilise de nouveaux canaux (comme TikTok) ainsi que de nouveaux formats (comme des escapes games).

Découvrir : Report “ 2022 : vers des modes de travail agiles et hybride ”

Medallia : pour améliorer l’engagement des collaborateurs, rien ne vaut l’écoute

L’expérience employé reste un enjeu majeur, pour la satisfaction mais aussi l’engagement des collaborateurs et la performance des entreprises.

- Gilles Negrel, Directeur Commercial (Medallia)

D’après une étude de Medallia Research, seuls 29% des employés estiment que les RH comprennent réellement leurs besoins et leurs souhaits. 44% ont le sentiment que leur employeur se soucie d’eux, les écoute, et 40% seulement que leur feedback est pris en compte.

Afin de créer un climat de confiance, il est nécessaire d’être à l’écoute des collaborateurs, notamment dans un contexte où les conditions de travail évoluent fortement. Il faut alors détecter les signaux faibles, anticiper l’évolution des besoins pour agir en conséquence. Une mesure continue permet d’avoir une vision pour l’entreprise, en se focalisant sur les moments-clés de la collaboration, du recrutement (intégration, expérience employé) jusqu’au départ, avec une perspective centrée sur le bien-être et le développement de l’employé. 

Il faut donner la main à l’employé lorsqu’il le souhaite. Les collaborateurs sont au cœur de la vie de l'entreprise, et ont souvent la bonne idée pour améliorer un process ou développer une innovation.

- Gilles Negrel, Directeur Commercial (Medallia)

Indeed : l’automatisation des process de recrutement, clé d’une meilleure expérience recruteur et candidat

Les bouleversements nés avec la pandémie vont changer profondément et durablement les habitudes des collaborateurs, et leurs rappports - plus digitalisés - avec leur  manager, l’entreprise, le site géographique.

- Eric Gras, Strategist, Recruitment Evangelist (Indeed)

Connu pour ses offres d’emploi disponibles dans plus de 60 pays, Indeed est également un moteur de digitalisation des process RH. En effet, les candidats font de plus en plus de recherches par mot-clé, la dimension moteur de recherche est donc déterminante pour faire matcher offre et demande, en particulier sur des requêtes précises liées au télétravail, à des compétences spécifiques, ou à un désir de mobilité sectorielle par exemple. La culture du présentiel n’est plus ancrée dans les habitudes des français et les employés ne veulent plus s’enfermer dans un secteur d’activité unique.

Le recrutement devient alors plus complexe, et peut se révéler onéreux et frustrant pour les recruteurs comme pour les candidats : présélection par téléphone, examen passif du profil, refus de certains candidats, planification de la présélection du candidat par téléphone… Un délai trop long pour les postulants qui, en absence de retour, se tournent vers d’autres offres en moyenne au bout de 15 jours. 

Le temps nécessaire au recrutement est d’environ 32 jours en France avec une moyenne de 94 candidats pour aboutir à une candidature - dont 46% ne possèdent pas les qualifications requises- qui aura coûté en moyenne 3 à 10 000 euros.

L’automatisation est alors un atout pour gagner du temps sur ces tâches rébarbatives : elle permet aux recruteurs de gagner 9 heures par poste et de recruter 4 fois plus de collaborateurs, ce qui constitue un levier de compétitivité.

Indeed a mis en place le “Hub Recrutement”, un process automatisé qui se concentre sur la présélection, la planification des entretiens et des communications afin que le candidat puisse commencer ses entretiens plus rapidement. “L’objectif du Hub Recrutement est simple : je postule sans CV, ce qui élimine tous les biais notamment conscients et inconscients, la discrimination à l’embauche. J’ai juste seulement une à cinq questions à compléter pour vérifier les compétences et aptitudes essentielles requises, et je rencontre directement le recruteur” conclut Eric Gras.

Pour aller plus loin : Indeed : le recrutement hybride change la donne

Adobe : vers un workflow toujours plus poussé grâce la signature électronique 

La période de la pandémie l’a prouvé, l’utilisation de la signature électronique n’est pas un détail dans l’expérience collaborateur.

Faire de la signature électronique un geste facile, adapté à tous les usages.

- Gautier Harmel, Partner Manager (Adobe)

Selon le contexte (télétravail, absence de scanner... ), signer le plus simplement possible est devenu indispensable dans un environnement hybride où les flux de travail doivent continuer.

Les documents signés avec Adobe Sign ont une valeur juridique, ils sont déclarés conformes, et sont opposables en justice en cas de litige. Une solution utilisable sur tous les supports.

Gautier Harmel cite notamment le retour de quelques clients : si les RH en apprécient la simplicité, il a été relevé que grâce à Adobe Sign les documents sont retournés en quelques heures seulement à l’instar d’une signature traditionnelle. Enfin Adobe estime à plus de 1 million de dollars les économies réalisées dans le monde, sur le papier, les affranchissements ou encore l’archivage.

ZEPRESENTERS : donner aux questions RH la visibilité qu’elles méritent grâce au storytelling

En étant à l’écoute de ceux qui font, les équipes RH ont un rôle précieux : elles deviennent des ‘chasseurs de pépites’ auprès des dirigeants.

                                                               -    Sébastien Bernard co-fondateur (ZEPRESENTERS)

Rendre les équipes RH plus visibles et influentes auprès de la direction générale, telle est la mission que s’est fixé ZEPRESENTERS. Les équipes RH constituent une tour de contrôle avec une vue d’ensemble sur toute l’entreprise, elles identifient les risques et les besoins, et peuvent agir pour faire bouger les choses en mettant l’humain au cœur de la stratégie.

Il est donc primordial pour ces équipes de multiplier les occasions de prise de parole, et d’incarner cette posture de business & strategist partner, capable d’incarner une promesse de changement. Pour établir une stratégie narrative et imposer leur leadership, ZEPRESENNTERS a développé une méthodologie intitulée “Hub Story” afin de concevoir une histoire et des messages forts lors de présentations clés à la direction. Pour compléter cette histoire, Sébastien Bernard nous présente également un outil de développement du leadership qui a pour vocation de préparer au mieux l'incarnation. Pour illustrer son propos, Sébastien Bernard évoque le cas du groupe Adeo qui a développé un outil d’anticipation des besoins. Cet outil permet d’exprimer directement aux dirigeants les besoins en ressources humaines  sur les trois prochaines années.

Pour conclure les principaux à retenir de cette intervention sont les suivantes:

  • Les acteurs doivent être en mesure d’incarner un véritable leadership d'opinion authentique et engageant
  • De pouvoir être des chasseurs de pépites, et être intégrer dans la stratégie de l’entreprise  
  • Collaborer avec des acteurs en mouvement qui incarne cette promesse de changement 

Skillsoft: L’e-learning au service de la valorisation des talents de l’entreprise  

Les fonction rh ne doivent  plus définir les compétences impératives à acquérir à leurs équipes, mais elles doivent surtout être en mesure de proposer aux salariés et aux directions des formations à la carte qui prennent en considération les enjeux de l’entreprise.

                                             - Caroline Gergaud, RVP Sales (Skillsoft France)

Dans un environnement professionnel où la transformation et l'adaptation des organisations sont devenues essentielles, la formation devient l’un des moteurs de la compétitivité. Leader mondial de l’e-learning, Skillsoft répond à cet enjeu en plaçant les technologies au cœur des processus RH. Avec plus de 20 ans d’expérience, Skillsolft forme environ 45 millions d’apprenants  dans 160 pays. 

Pour Caroline Gergaud, Regional Vice Président Sales de Skillsoft France, l’enjeu est de pouvoir se renouveler et adopter de nouvelles formes de travail hybrides. Une stratégie de formation adaptée et personnalisée permet de répondre aux attentes des acteurs RH, des employés et des managers : 

  • Par l’utilisation de l’IA pour l’UX et l’UI, et des parcours personnalisés avec une grande granularité 
  • Percipio, une plateforme intelligente de formation en ligne qui propose du contenu spécifique selon les profils, les métiers, et les ambitions des entreprises

Pour aller plus loin : Formation : Worldline adopte la plateforme Percipio de Skillsoft pour maintenir ses compétences technologiques

Digitalisation et transformation RH à Air France

Chez Air France, la digitalisation RH est une réalité ! La majorité des processus sont digitalisés :

  • Gestion administrative : gestion des temps d' activités, paie 
  • Talent management : recrutement, onboarding, performance
  • Plateforme e-learning : développement de formation en rendez-vous
  • Coffre fort numérique : démarches administratives automatisées
La digitalisation dans la sphère RH est un ‘enabler’ pour toute notre transformation.

- Sylvain Le Nestour, Directeur Transformation, Data et SI RH (Air France)

Touchée par les conséquences de la pandémie, la compagnie aérienne accélère avec une digitalisation des process RH encore plus marquée. Le plan de reconstruction se traduit par 3 grandes orientations pour les ressources humaines :

  • Rendre les organisations et les processus plus simples et plus efficaces ( RH de proximité, formations…) 
  • Agir davantage au cœur de la stratégie de l’entreprise (en accompagnant l’ensemble des Business Units dans leur transformation)
  • Améliorer l’expérience des collaborateurs et développer les talents (se doter d’outils, de démarches qui permettent de développer les compétences et talents au sein de l’entreprise)

Par exemple, le personnel navigant commercial (hôtesse, steward), a accès en digital à de nombreux éléments nécessaires aux missions : documentations/infos opérationnelles, gestion commerciale concernant les clients, etc.De manière générale, les salariés disposent de leur eDossier personnel pour les relations avec les RH et le manager

La RH dispose d’une vue 360 : données administratives, indicateurs de performance (opérationnelle, commercial), résultats de formation ( points à améliorer ou qui ont bien fonctionné), feed-back entre pairs, etc. Le manager, qui est sur le terrain au plus près des équipes, a accès à toutes les informations en temps réel. De nombreuses démarches administratives, auparavant traitées par les managers, sont aujourd’hui digitalisées, avec à la clé zéro papier. Il est est également proposé un développement continu, c'est-à-dire pour le collaborateur la possibilité d’initier des actions, d’échanger  avec un manager sur son parcours pour avoir des conseils, etc… pour permettre le développement des talents.

Découvrir également : Stratégie data-driven : le pari gagnant d'Air France

Les startups RH se présentent

Popwork : animer la relation collaborateur/dirigeant au quotidien 

On ne quitte pas une entreprise, on quitte un manager.

- Johann Molinari, Co-founder & CMO (Popwork)

70% de l'engagement des salariés dépend directement du manager et de la relation nouée au quotidien. Or 2 managers sur 3 déclarent manquer de soutien dans la gestion au quotidien de leurs équipes. Ce qui leur manque plus particulièrement : de la méthode pour gérer l’équipe, du temps pour les comprendre et des outils concrets pour répondre à leurs besoins. 

Popwork se présente comme le premier outil de management centré sur la relation entre le manager et ses collaborateurs : mise en place de bon rituels de management avec les équipes, échange afin de connaître les ressentis, points à traiter, cet outil anime la relation en continu pour des rapports plus fluides.

Beemyflex : piloter le télétravail et le flexoffice dans les entreprises 

Beemyflex est un outil de pilotage du télétravail et du flexoffice. Son fondateur Benjamin Leroux présente son outil à travers le cas d’usage d’une banque nationale, dont les 1200 collaborateurs ont été réunis sur un même site dans le cadre d'une réduction des coûts.

Le premier enjeu était alors de piloter le télétravail c'est-à-dire appliquer les règles globales qui ont été définies dans l’accord-cadre, mais aussi le pilotage du flex office, dans un contexte où le nombre de place disponible sur site est réduit.

Beemyflex, intégrée à l'écosystème de la banque, récupère les données des collaborateurs et dialogue avec l’ADP, l’oganisme qui pose les règles de télétravail. 

Résultats de cette solution après seulement 1 semaine : 80% de taux d'adhésion, 20 000 dates renseignées portant sur 2 000 avenants sur le télétravail 

Bloomin : à l’écoute des postulants pour une meilleure expérience candidat

Il ne peut pas y avoir d’entreprise performante sans collaborateurs engagés, motivés et qui vivent une belle expérience collaborateur.

- Thomas Le Gac, Co-Founder (Bloomin)

Bloomin est une plateforme de feed back employé, composée de 2 éléments :

  • Bloomin pulse : enquêtes régulières sur les drivers d’engagement des collaborateurs et enquêtes spécifiques sur l’efficacité du parcours collaborateur. 
  • Bloomin 360 : Feed-back 360 qui permet au manager de s’auto-évaluer, d’être évalué par ses pairs, par ses collaborateurs ou encore ses clients et partenaires.

Bloomin a voulu se focaliser également sur l’expérience candidat. Aujourd’hui 45% des entreprises ont des difficultés pour recruter et 67% des candidats abandonnent en cours de route du fait d'un parcours de recrutement jugé non optimal. Le fondateur constate une “vraie dissonance entre les motivations des candidats et les bénéfices proposés par l'entreprise", ce qui peut se conclure par un départ rapide de la personne recrutée et donc une importante perte de valeur.

Alors comment faire pour attirer les meilleurs candidats ? Bloomin propose d’ interroger les candidats qu’ils soient recrutés ou non pour attirer les bons candidats, leur assurer une bonne expérience de recrutement et enfin conserver une bonne image auprès des candidats non recrutés.

Bloomin Pulse propose alors des enquêtes conversationnelles, (un échange qui peut avoir lieu sur Whatsapp par exemple) afin de réengager les candidats. Ces enquêtes sont pré-définies (modèles de questionnaires pour les recruteurs), les verbatims sont analysées, des indicateurs de suivis sur mesures sont dégagés et enfin Bloomin met en avant les meilleures pratiques suivant l’analyse afin d'engager des actions adaptées. Le parcours est alors arrangé selon les résultats de l’enquête propre aux profils demandés.

Voir également : Battle de pitchs : Bloomin, Talent.IO et Jubiwee entrent dans l'arène

Envie de nous partager vos insights ?
Profile picture for user MGiuliani
Marie
Giuliani
Content Producer

Évoluant au milieu des métiers du marketing, de la communication et de la publicité. Marie met à profit sa polyvalence et ses capacités rédactionnelles pour vous informer sur le monde du digital.

Profile picture for user MOmanda
Mathieu
Omanda
Content Producer